Les politiques de l'OMS pour lutter contre les maladies évitables sont trop peu mises en œuvre

Par
Charlène Catalifaud -
Publié le 09/12/2019

Crédit photo : Phanie

Selon une étude parue dans « The Lancet Global Health », la moitié des politiques de lutte contre les maladies non transmissibles de l'Organisation mondiale de la santé (OMS) n'étaient pas appliquées par les pays en 2017. Pourtant, ces maladies sont responsables de 73 % de la mortalité globale. Le tabac, l'alcool, l'inactivité physique et la malbouffe sont les principaux facteurs de risque évitables et sont responsables de millions de décès chaque année.

La suite de l’article est réservée aux inscrits.

Inscrivez-vous GRATUITEMENT pour lire la suite de l’article

Je m'inscris

Déjà inscrit ?

Abonnez-vous dès maintenant

1€ le premier mois

puis 16€/mois (résiliable à tout moment)