Les garçons aussi  Abonné

Publié le 20/01/2020

La Haute Autorité de santé a récemment recommandé d’étendre la vaccination aux garçons de 11 à 14 ans, estimant que l’élargissement de la vaccination aux garçons permettrait de prévenir directement des cancers liés aux HPV chez l’homme et de freiner la transmission au sein de la population. Cette mesure pourrait être intégrée au calendrier vaccinal 2020 et être effective dès l’été prochain, selon les souhaits de la ministre de la Santé, Agnès Buzyn.

La suite de l’article est réservée aux abonnés.

Abonnez-vous dès maintenant

1€ le premier mois

puis 16€/mois (résiliable à tout moment)

Déjà abonné ?

Vous êtes abonné au journal papier ?

J'active mon compte