Financiarisation de la profession, audits trop lourds, trop coûteux…

Les biologistes médicaux réprouvent massivement l'accréditation « à marche forcée »  Abonné

Par
Publié le 26/01/2017
BILOGISTES

BILOGISTES
Crédit photo : SEBASTIEN TOUBON

Avec l'accréditation obligatoire des laboratoires sur l’ensemble de l’activité, 87 % des biologistes du secteur privé (et plus de 60 % des hospitaliers et des internes) perçoivent une accélération de la financiarisation du secteur, bien loin de la médicalisation annoncée. Tel est le résultat édifiant d'une enquête nationale* réalisée par le Syndicat des jeunes biologistes médicaux (SJBM) et la Fédération nationale des syndicats d’internes en pharmacie et en biologie médicale (FNSIP-BM), dont les résultats viennent d'être publiés.

La suite de l’article est réservée aux abonnés.

Abonnez-vous dès maintenant

1€ le premier mois

puis 16€/mois (résiliable à tout moment)

Déjà abonné ?

Vous êtes abonné au journal papier ?

J'active mon compte