Le surpoids grignote du terrain dans les familles modestes  Abonné

Publié le 20/06/2012
1340872012354897_IMG_85317_HR.jpg

1340872012354897_IMG_85317_HR.jpg
Crédit photo : PHANIE

Pour avaler assez de calories, face aux contraintes budgétaires, les plus modestes s’orientent vers des aliments à forte densité énergétique. Ils privilégient le gras, mais aussi les glucides lents (pâtes, pommes de terre…), aux dépens des fruits et légumes et du poisson, trop chers. Pour Monique Romon (Lille), professeur de nutrition engagée dans l’éducation thérapeutique, il est possible de lutter contre cette fatalité : « quand on aide les femmes à faire leurs courses, on leur apprend à lire les étiquettes, à faire attention, et donc à acheter moins cher.

La suite de l’article est réservée aux abonnés.

Abonnez-vous dès maintenant

1€ le premier mois

puis 16€/mois (résiliable à tout moment)

Déjà abonné ?

Vous êtes abonné au journal papier ?

J'active mon compte