Pollution et risque d’asthme

Le mauvais air des écoles  Abonné

Publié le 08/10/2012

L’étude européenne HESE (Health Effect of School Environment, 1) avait pour objectif d’évaluer la qualité de l’air à l’intérieur des écoles dans des villes de cinq pays européens (Suède, Norvège, Danemark, France et Italie). 21 écoles soit 46 classes ont été incluses dans l’étude. Pour la France, il s’agissait de quatre écoles basées à Reims. L’évaluation de la qualité de l’air a porté sur les mesures de polluants tels que le toluène, les composés organiques volatils, les acariens et les moisissures. Le toluène est contenu dans les solvants de certaines peintures.

La suite de l’article est réservée aux abonnés.

Abonnez-vous dès maintenant

1€ le premier mois

puis 16€/mois (résiliable à tout moment)

Déjà abonné ?

Vous êtes abonné au journal papier ?

J'active mon compte