HAS

Le choix de Macron déplaît à la CSMF  Abonné

Par
Marie Foult -
Publié le 16/10/2017

« Aucun médecin libéral ne siégera à la Haute autorité de santé (HAS) ». Tel est le constat amer livré par la Confédération des syndicats médicaux français (CSMF) après l'annonce par le président de la République de son intention « de nommer le Pr Dominique Le Guludec en qualité de présidente de la Haute autorité de santé ».

La suite de l’article est réservée aux abonnés.

Abonnez-vous dès maintenant

1€ le premier mois

puis 16€/mois (résiliable à tout moment)

Déjà abonné ?

Vous êtes abonné au journal papier ?

J'active mon compte