Un entretien avec Nora Berra

« Il faut revoir tout le système de vigilance »  Abonné

Publié le 06/02/2012
1328525638321276_IMG_76888_HR.jpg

1328525638321276_IMG_76888_HR.jpg
Crédit photo : S TOUBON

LE QUOTIDIEN DU MÉDECIN - Le rapport sur les prothèses mammaires PIP explique comment les autorités sanitaires mais aussi les professionnels de santé ont été abusés. Comment se prémunir contre ce type de fraude ?

NORA BERRA - Le rapport a été commandé début décembre. La DGS et l’AFSSAPS ont fait un travail remarquable, factuel, exigeant et surtout sans complaisance. Ils ont dû éplucher 6 mètres linéaires de dossiers pour rendre compte de la chronologie des événements. Xavier Bertrand et moi-même allons reprendre toutes leurs propositions.

La suite de l’article est réservée aux abonnés.

Abonnez-vous dès maintenant

1€ le premier mois

puis 16€/mois (résiliable à tout moment)

Déjà abonné ?

Vous êtes abonné au journal papier ?

J'active mon compte