Le favori de la primaire socialiste visite l’IGR

Hollande veut « en finir avec la maltraitance du système de soins »

Publié le 21/09/2011
1316567666281269_IMG_67216_HR.jpg

1316567666281269_IMG_67216_HR.jpg
Crédit photo : S TOUBON

1316567663281211_IMG_67182_HR.jpg

1316567663281211_IMG_67182_HR.jpg
Crédit photo : S TOUBON

1316567660281206_IMG_67180_HR.jpg

1316567660281206_IMG_67180_HR.jpg
Crédit photo : S TOUBON

C’EST UN FRANÇOIS HOLLANDE en campagne qui est allé lundi à la rencontre des médecins de l’Institut Gustave Roussy (Villejuif). L’occasion pour lui d’étayer un programme santé socialiste encore assez minimaliste. « Mon projet de santé, c’est un projet de progrès, de raison, de science, de solidarité et de respect pour les malades comme pour les professionnels », déclare-t-il. « Garantir l’accès aux soins pour tous et partout » tout en redonnant confiance aux acteurs du monde de la santé constitue l’une de ses priorités.

Ce contenu est réservé aux abonnés

Je m'abonne à partir de 1 €

Déja abonné au journal ?

Activez votre abonnement web

Déjà abonné ?