Les Verts restent au gouvernement

Formidable contradiction  Abonné

Publié le 27/09/2012
1348708347374431_IMG_90051_HR.jpg

1348708347374431_IMG_90051_HR.jpg
Crédit photo : S TOUBON

CÉCILE DUFLOT a offert, lundi soir, sur France 2, l’incroyable exemple d’une contradiction assumée en se servant d’un langage d’où le oui et le non étaient exclus et d’où il ressortait qu’elle cumulait deux fidélités diamétralement opposées, celle qui l’attache à son mouvement, EELV, et celle qui la lie étroitement au gouvernement. Son interlocuteur, David Pujadas, a cru trouver dans les propos de la ministre du Logement l’indication que, pour sa part et à titre personnel, elle approuvait le traité européen, mots qu’elle s’est refusée à prononcer.

La suite de l’article est réservée aux abonnés.

Abonnez-vous dès maintenant

1€ le premier mois

puis 16€/mois (résiliable à tout moment)

Déjà abonné ?

Vous êtes abonné au journal papier ?

J'active mon compte