Espèces rares  Abonné

Publié le 10/06/2013

Le rôle écologique des espèces rares est unique. C’est ce que vient de montrer une équipe internationale menée par des chercheurs du CNRS, de l’Université Montpellier 2, de l’INRA, de l’EPHE et de l’IRD. À partir de données issues de trois écosystèmes très différents (récifs coralliens, prairies alpines et forêts tropicales), les scientifiques ont découvert que les fonctions écologiques uniques (comme une résilience exceptionnelle au feu et à la sécheresse) sont majoritairement portées par les espèces rares et sont donc particulièrement vulnérables à l’érosion de la biodiversité.

La suite de l’article est réservée aux abonnés.

Abonnez-vous dès maintenant

1€ le premier mois

puis 16€/mois (résiliable à tout moment)

Déjà abonné ?

Vous êtes abonné au journal papier ?

J'active mon compte