Médicament contre le lupus

Des malades alertent sur des difficultés d’approvisionnement  Abonné

Publié le 10/05/2011
1304990138252488_IMG_60390_HR.jpg

1304990138252488_IMG_60390_HR.jpg
Crédit photo : BSIP

« NOUS AVONS reçu de nombreux appels de malades inquiets de la rupture de leur traitement par Plaquenil dans les pharmacies de ville et les pharmacies hospitalières », explique au « Quotidien » la présidente de l’Association française du lupus et autres maladies auto-immunes (AFL+)*, Marianne Rivière.

L’association, qui existe depuis 27 ans et regroupe plus de 2 600 adhérents, entend sensibiliser sur cette question. « Il faut informer les médecins et les patients », insiste la présidente d’AFL+.

La suite de l’article est réservée aux abonnés.

Abonnez-vous dès maintenant

1€ le premier mois

puis 16€/mois (résiliable à tout moment)

Déjà abonné ?

Vous êtes abonné au journal papier ?

J'active mon compte