Immunothérapie, chélateur du fer, lumière infrarouge....

Des avancées en vue dans la maladie de Parkinson

Par Dr Irène Drogou
Publié le 10/04/2017
- Mis à jour le 10/04/2017
ParkinsonNeurones

ParkinsonNeurones
Crédit photo : PHANIE

Les traitements actuels, très efficaces sur les symptômes - médicaments à visée dopaminergique (L-dopa ou agonistes), systèmes de pompes (apokinon ou L-dopa) ou stimulation cérébrale profonde -, ne modifient pas le cours évolutif de la maladie de Parkinson.

L'enjeu de la recherche dans la maladie de Parkinson aujourd'hui est de ralentir voire prévenir la neurodégénérescence. Les choses avancent, vite ces dernières années, avec plusieurs pistes en cours d'exploration, notamment avec l'immunothérapie antisynucléine.

Ce contenu est réservé aux abonnés

Je m'abonne à partir de 1 €

Déja abonné au journal ?

Activez votre abonnement web

Déjà abonné ?