Dépakine : Agnès Buzyn souhaite mieux informer les victimes à propos du dispositif d'indemnisation

Publié le 05/11/2019

Crédit photo : PHANIE

Pour mieux informer les victimes du valproate de sodium et de ses dérivés (Dépakine notamment) de l'existence d'un dispositif d'indemnisation spécifique, le ministère de la Solidarité et de la Santé diffuse deux documents d'information, l'un à destination des victimes, l'autre à destination des professionnels de santé.

La suite de l’article est réservée aux inscrits.

Inscrivez-vous GRATUITEMENT pour lire la suite de l’article

Je m'inscris

Déjà inscrit ?

Abonnez-vous dès maintenant

1€ le premier mois

puis 16€/mois (résiliable à tout moment)