Assistance sexuelle : le gouvernement rouvre le débat lors de la Conférence nationale du handicap  Abonné

Par
Coline Garré -
Publié le 10/02/2020

Crédit photo : S. Toubon

À deux jours de la Conférence nationale du handicap, qui se tient le 11 février à l'Élysée, 15 ans après la loi pour l'égalité des droits et des chances de 2005, la secrétaire d'État Sophie Cluzel a saisi le Comité consultatif national d'Éthique (CCNE) pour qu'il réexamine à nouveaux frais la possibilité d'une assistance sexuelle pour les personnes handicapées.

La suite de l’article est réservée aux abonnés.

Abonnez-vous dès maintenant

1€ le premier mois

puis 16€/mois (résiliable à tout moment)

Déjà abonné ?

Vous êtes abonné au journal papier ?

J'active mon compte