Débat sur l’assistance sexuelle

Malgré l’avis défavorable du CCNE, les associations persistent  Abonné

Publié le 14/03/2013

L’AVIS DU COMITÉ consultatif national d’éthique fait suite à une saisine adressée à la fin de l’année 2011 par Roselyne Bachelot, alors ministre des Solidarités et de la Cohésion sociale, sur le problème de la sexualité des personnes en situation de handicap. Les questions de la ministre étaient précises tout comme la demande formulée par les associations.

La suite de l’article est réservée aux abonnés.

Abonnez-vous dès maintenant

1€ le premier mois

puis 16€/mois (résiliable à tout moment)

Déjà abonné ?

Vous êtes abonné au journal papier ?

J'active mon compte