Courrier des lecteurs

Après le Conseil constitutionnel...  Abonné

Publié le 04/02/2016

Quelle belle opportunité pour les médecins que ce rejet du tiers payant de la part prise en charge par les mutuelles des honoraires des médecins !

Un préalable important est de vérifier que le principe du contrat responsable est bien conforme aux règles de la concurrence (bien sûr au niveau européen), ce contrat socle (critiquable en soi) étant imposé aux bénéficiaires pour un tarif sans doute équivalent d’une compagnie à l’autre. En effet au moment des discussions conventionnelles cela permettra de clarifier le débat.

La suite de l’article est réservée aux abonnés.

Abonnez-vous dès maintenant

1€ le premier mois

puis 16€/mois (résiliable à tout moment)

Déjà abonné ?

Vous êtes abonné au journal papier ?

J'active mon compte