Maladies infectieuses, la polémique  Abonné

Publié le 10/09/2015

Pour faire levier sur cette partie de l’opinion publique européenne qui refuse d’accueillir les migrants, certains mouvements populistes évoquent un risque sanitaire avec la propagation de maladies infectieuses. Un discours dénoncé par Médecins sans frontières et l’INMP. « Au départ, ces personnes sont en bonne santé car elles doivent être capables d’affronter des grands voyages dans le désert et la traversée en mer », analyse Concetta Mirisola. La directrice générale de l’INMP, souligne l’absence de grandes pathologies. « Il y a très peu de cas de tuberculose ou de paludisme.

La suite de l’article est réservée aux abonnés.

Abonnez-vous dès maintenant

1€ le premier mois

puis 16€/mois (résiliable à tout moment)

Déjà abonné ?

Vous êtes abonné au journal papier ?

J'active mon compte