Les pistes de réforme du dispositif de formation continue

L’obligation de DPC pourrait devenir triennale  Abonné

Publié le 05/03/2015
1425522035591227_IMG_148955_HR.jpg

1425522035591227_IMG_148955_HR.jpg
Crédit photo : SEBASTIEN TOUBON

Le travail de sape entrepris depuis des mois par les médecins libéraux contre le système actuel de développement professionnel continu (DPC) et son instance de pilotage, l’OGDPC, semble avoir porté ses fruits. Lors d’une récente réunion, la Direction générale de l’offre de soins (DGOS) a présenté plusieurs nouvelles pistes de réforme de ce dispositif d’amélioration des pratiques, issues d’une concertation ouverte avec la profession en novembre. Le ministère de la Santé doit rendre ses arbitrages et fixer de nouvelles règles dans la prochaine loi de santé (article 28).

La suite de l’article est réservée aux abonnés.

Abonnez-vous dès maintenant

1€ le premier mois

puis 16€/mois (résiliable à tout moment)

Déjà abonné ?

Vous êtes abonné au journal papier ?

J'active mon compte