Dossier

Un outil jugé peu adapté en clinique

Face au Nutri-Score, les médecins restent à convaincre Abonné

Publié le 21/10/2019
Face au Nutri-Score, les médecins restent à convaincre

L'information du patient n'est qu'un petit aspect de l’éducation thérapeutique
Phanie

Au CHU de Rouen, les nutritionnistes du centre spécialisé obésité (CSO) ont tenté d'intégrer le Nutri-Score dans leur programme « équilibre de vie », visant à amorcer une perte de poids chez les patients obèses. Résultat décevant. « Le Nutri-Score n'apporte une information ni très complète ni très utilisable en pratique, explique le Dr Vanessa Folope, médecin responsable du CSO Haute-Normandie. Si on donne simplement une note et un code couleur à un aliment - on consomme si c’est vert et on interdit si c'est rouge - on privilégie une approche…

La suite de l’article est réservée aux abonnés.

Abonnez-vous dès maintenant

1€ le premier mois

puis 16€/mois (résiliable à tout moment)

Déjà abonné ?

Vous êtes abonné au journal papier ?

J'active mon compte