Un rôle de co-décideur  Abonné

Publié le 14/12/2008

Les comités de protection des personnes (CPP) - qui remplacent désormais

les comités consultatifs de protection des personnes dans la recherche biomédicale (CCPPRB) - sont des acteurs essentiels du nouveau dispositif d'encadrement de la recherche biomédicale. La loi du 9 août 2004 leur confie, de facto, un rôle de co-décideur dans l'autorisation des recherches biomédicales.

La suite de l’article est réservée aux abonnés.

Abonnez-vous dès maintenant

1€ le premier mois

puis 16€/mois (résiliable à tout moment)

Déjà abonné ?

Vous êtes abonné au journal papier ?

J'active mon compte