Prélèvement et greffe d’organes à partir de donneurs de la catégorie III de Maastricht

Un protocole autour de trois grands principes  Abonné

Publié le 13/04/2017
PROTOCOLE

PROTOCOLE
Crédit photo : PHANIE

La classification des décès après arrêt circulatoire (1) décrit des situations cliniques différentes. La catégorie III implique qu’il y ait en amont une décision de limitation ou d’arrêt des thérapeutiques (LAT), dans le cadre de la loi relative aux droits des malades et à la fin de vie (dite Loi Léonetti, 2 005) [2].

La suite de l’article est réservée aux abonnés.

Abonnez-vous dès maintenant

1€ le premier mois

puis 16€/mois (résiliable à tout moment)

Déjà abonné ?

Vous êtes abonné au journal papier ?

J'active mon compte