Prise en charge d'un sepsis

Traiter le plus tôt possible réduit la mortalité  Abonné

Par
Publié le 22/05/2017

Menée auprès 49 331 patients atteints de sepsis ou de choc septique, et reçus dans 149 hôpitaux de l’état de New York entre avril 2014 et juin 2016, l'étude publiée dans le « NEJM » vise à évaluer le protocole mis en place en 2013 par les autorités sanitaires new-yorkaises après la mort d’un garçon de 12 ans, des suites d'un sepsis dans un hôpital de la ville.

La suite de l’article est réservée aux abonnés.

Abonnez-vous dès maintenant

1€ le premier mois

puis 16€/mois (résiliable à tout moment)

Déjà abonné ?

Vous êtes abonné au journal papier ?

J'active mon compte