SEP : efficacité confirmée de la greffe de moelle, même dans certaines formes progressives  Abonné

Par
Publié le 21/02/2017
greffe moelle

greffe moelle
Crédit photo : PHANIE

Une étude internationale, d'une ampleur inégalée chez 281 patients issus de 25 centres dans 13 pays, confirme l'efficacité à long terme de la greffe de cellules-souches hématopoïétiques autologues (CSHA) dans le traitement des formes agressives de sclérose en plaques (SEP).

Cette nouvelle étude rétrospective publiée dans le « JAMA Neurology » montre que près de la moitié des patients traités sont stabilisés sans progression neurologique à 5 ans de la greffe de CSHA.

La suite de l’article est réservée aux abonnés.

Abonnez-vous dès maintenant

1€ le premier mois

puis 16€/mois (résiliable à tout moment)

Déjà abonné ?

Vous êtes abonné au journal papier ?

J'active mon compte