Présidence de l’INSERM : l’Élysée propose Gilles Bloch

Par Sophie Coisne
- Publié le 14/11/2018
- Mis à jour le 15/07/2019

Sur proposition du Premier ministre, l’Élysée a déclaré « envisager de nommer » à la tête de l’Institut national de la santé et de la recherche médicale (INSERM) Gilles Bloch, actuel président de l’université Paris-Saclay. Les commissions de l’Assemblée nationale et du Sénat doivent désormais se prononcer sur ce projet de nomination.

Médecin, docteur en biophysique moléculaire et spécialiste de médecine nucléaire et d’imagerie fonctionnelle, Gilles Bloch préside depuis 2015 l’Université Paris-Saclay, une communauté de 18 établissements d’enseignement supérieurs et de recherche dont l’INSERM est un des membres fondateurs.

Si sa nomination est confirmée par parlementaires et sénateurs, il succédera à Yves Levy qui assure l’intérim de la présidence de l’INSERM. Ce dernier a présidé l’Institut de 2014 à 2018 et retiré sa candidature à un 2e mandat, suite à la polémique sur les conflits d’intérêts liés à son statut d’époux de la ministre de la Santé, Agnès Buzyn.