La HAS réévalue les molécules

Polémique sur l’utilité des médicaments anti-Alzheimer  Abonné

Publié le 17/10/2011
1319117134290083_IMG_69433_HR.jpg

1319117134290083_IMG_69433_HR.jpg
Crédit photo : S Toubon

LES QUATRE MOLÉCULES actuellement disponibles dans le traitement de la maladie d’Alzheimer, Donépézil (laboratoire Eisai), Galantamine (Janssen Cilag), Rivastigmine (Novartis Europharm), et Mémantine (Lundbeck), seront-elles encore prises en charge à 65 % par l’assurance-maladie ?

La question est posée depuis que la commission de la transparence (en charge au sein de la Haute Autorité de santé - HAS - de l’évaluation des médicaments) a engagé leur réévaluation.

La suite de l’article est réservée aux abonnés.

Abonnez-vous dès maintenant

1€ le premier mois

puis 16€/mois (résiliable à tout moment)

Déjà abonné ?

Vous êtes abonné au journal papier ?

J'active mon compte