Paludisme : les mécanismes de résistance à l'artémisinine décodés

Par
Damien Coulomb -
Publié le 03/01/2020

Crédit photo : Phanie

L'artémisinine et ses dérivés sont les traitements de première ligne du paludisme. Depuis 2009, un nombre croissant de foyers de résistance à cette classe de molécule en Asie du Sud-Ouest est observé. Si l'on sait depuis longtemps que ces résistances reposent principalement sur des mutations touchant le gène du plasmodium codant pour la protéine Kelch13, les mécanismes exacts restaient encore inconnus.

Inscrivez-vous GRATUITEMENT pour lire la suite de l’article

Déjà inscrit ?