Obésité : la piste de l'épigénétique explorée par l'INRA

Par
Publié le 04/03/2016
obesite

obesite
Crédit photo : Phanie

La protéine BAHD1 est une protéine régulatrice chargée d'inactiver certains gènes en condensant des régions du génome via la formation d'hétérochromatine. Cette protéine induit des changements épigénétiques, en coordination avec des histones déacétylases et méthyltransférases. Les chercheurs ignoraient toutefois, encore récemment, quel était son véritable rôle physiologique : seul le gène codant pour le facteur de croissance apparenté à l'insuline IGF2 était connu pour être régulé par BAHD1.

La suite de l’article est réservée aux inscrits.

L’inscription est GRATUITE. Elle vous permet :

  • d’accéder aux actualités réservées aux professionnels de santé,
  • de recevoir les informations du jour directement dans votre boîte mail,
  • de commenter les articles de la rédaction, de participer aux débats et d’échanger avec vos confrères.

Votre inscription NOUS permet de contrôler le contenu auquel nous avons le droit de vous donner accès en fonction de votre profession (directives de l’ANSM).

Inscrivez-vous GRATUITEMENT pour lire la suite de l’article.

Je m'inscris

Déjà inscrit ?

Soutenez la presse qui vous soutient

Abonnez-vous pour bénéficier de l’accès en illimité à tous les articles.

1€ le premier mois puis 16€/mois

(résiliable à tout moment)