Maladies lysosomales : une altération du processus autophagique

Par Dr Irène Drogou
Publié le 06/10/2016
- Mis à jour le 06/10/2016

L'autophagie implique la présence de lysosomes fonctionnels pour son exécution. La physiopathologie des maladies du lysosome est-elle pour autant associée à un processus dysfonctionnel d'autophagie ?

Les maladies lysosomales sont des maladies rares d'origine génétique en rapport avec le dysfonctionnement d'enzyme(s) du lysosome. Il existe une cinquantaine de maladies répertoriées, dont la maladie de Gaucher, de Niemann-Pick ou de Fabry.

Nouvelle voie thérapeutique ?

Ce contenu est réservé aux abonnés

Je m'abonne à partir de 1 €

Déja abonné au journal ?

Activez votre abonnement web

Déjà abonné ?