Un quart des patients éviteraient des biopsies inutiles

L'IRM défend sa place en 1e intention dans le cancer de la prostate

Par Dr Irène Drogou
Publié le 23/01/2017
- Mis à jour le 23/01/2017
irm prostate

irm prostate
Crédit photo : PHANIE

« Le rôle de l'IRM multiparamétrique (IRM-mp) dans la prise en charge du cancer de la prostate est en pleine mutation, a écrit le Pr Olivier Rouvière, radiologue aux Hospices Civils de Lyon dans le « Bulletin Épidémiologique Hebdomadaire » (BEH) en novembre 2016. Un point crucial de la recherche des prochaines années portera certainement sur la façon d'éviter des biopsies inutiles ».

Ce contenu est réservé aux abonnés

Je m'abonne à partir de 1 €

Déja abonné au journal ?

Activez votre abonnement web

Déjà abonné ?