« Les gens sont devenus fous », le Pr Didier Raoult répond à ses détracteurs en vidéo

Par
Stéphane Long -
Publié le 08/04/2020

Crédit photo : DR

Pas d’interview dans la presse, mais une vidéo diffusée sur Internet. Le Pr Didier Raoult a de nouveau choisi de court-circuiter les médias pour donner son point de vue sur la polémique qui vise son traitement contre Covid-19, basée sur l’hydroxychloroquine associée à un antibiotique.

Pendant 10 minutes, le directeur de l’IHU Méditerranée Infection répond à ses détracteurs et notamment au Conseil scientifique mis en place par le gouvernement. « C’est une opposition entre des médecins et des gens qui ont fini d’être des médecins ou qui n’en sont pas », dit l’infectiologue, qui se classe dans la première catégorie et celle des « grands scientifiques ».

Le Pr Raoult ne fait pas que dans la provocation. Le médecin justifie sa démarche, comme il l’avait fait il y a quelques jours dans une tribune adressée au « Quotidien ». « Les sont sont devenus fous avec la méthode, avec le fait que tout est de la recherche », dit-il. Selon lui, « il y a un fossé entre la pratique médicale et des gens qui confondent la pratique médicale et la recherche ».

L’hydroxychloroquine, dangereuse ? « C’est une molécule ancienne qu’on connaît très bien, prescrite des milliards de fois », répond encore une fois le Pr Raoult. « Quand les gens sont malades, on doit les traiter avec les médicaments qu’on a, et dont on sait qu’ils ne sont pas toxiques », insiste-t-il. Et selon lui, ça fonctionne. La preuve, « les Chinois disent que ça marche », « ils contrôlent la maladie ». Et selon lui, de nombreux médecins prescrivent la chloroquine contre le coronavirus, y compris près de son institut, au CHU de Marseille.

Le médecin prévoit de publier les résultats de ses travaux dès qu’ils seront analysés. « On est en train de finir l’analyse de 1 000 cas qu’on a traités et les choses sont très rassurantes sur le traitement. On n’a pas eu d’ennui cardiologique avec aucun des patients qu’on a traités. Les résultats montrent qu’on a une plus grande efficacité que celle qu’on a vue sur les autres séries. Tout va bien ! », assure le Pr Raoult.


Source : lequotidiendumedecin.fr