Leptospirose : une incidence en hausse en métropole et en outre-mer… mais sous-estimée

Par
Fabienne Rigal -
Publié le 04/04/2017

Le « Bulletin épidémiologique hebdomadaire » (« BEH ») de cette semaine présente les données de surveillance de la leptospirose en France, et plus spécifiquement en outre-mer. Cette zoonose est en effet endémique dans la zone intertropicale, le climat chaud et humide lui étant favorable, et l’incidence peut être 50 fois plus élevée en outre-mer qu’en métropole.

La suite de l’article est réservée aux inscrits.

Inscrivez-vous GRATUITEMENT pour lire la suite de l’article

Je m'inscris

Déjà inscrit ?

Abonnez-vous dès maintenant

1€ le premier mois

puis 16€/mois (résiliable à tout moment)