Un organe à forte activité immunitaire

Le tissu adipeux est un réservoir du VIH

Publié le 28/09/2015
- Mis à jour le 12/07/2019
Tous les tissus graisseux ne sont pas identiques

Tous les tissus graisseux ne sont pas identiques
Crédit photo : PHANIE

On ne l’avait pas suspecté jusque-là, pourtant comme le cerveau, la muqueuse intestinale ou les organes génitaux, le tissu adipeux est un réservoir du VIH. C’est le seul ubiquitaire et l’un des plus importants, représentant 15 à 20 % du poids corporel total. « Le tissu adipeux n’est pas qu’un simple organe métabolique et endocrine de stockage des lipides », indique l’équipe Université Paris Sud/CEA/INSERM/APHP dirigée par Christine Bourgeois et Olivier Lambotte dans une étude publiée dans « Plos Pathogens ».

Ce contenu est réservé aux abonnés

Je m'abonne à partir de 1 €

Déja abonné au journal ?

Activez votre abonnement web

Déjà abonné ?