Un outil pour limiter le surtraitement

Le test prédictif Mammaprint identifie les cancers du sein à risque «  ultrafaible »  Abonné

Par
Publié le 03/07/2017
mammographie

mammographie
Crédit photo : PHANIE

La polémique actuelle autour du dépistage généralisé du cancer du sein met en avant le risque de surtraitement. Le test prédictif MammaPrint permettrait d'identifier les cancers du sein présentant un risque métastatique extrêmement faible. Ces cancers, dits indolents, pourraient bénéficier d'une hormonothérapie courte, voire d'une absence d'hormonothérapie, suggère une étude publiée dans le « JAMAOncology ».

La suite de l’article est réservée aux abonnés.

Abonnez-vous dès maintenant

1€ le premier mois

puis 16€/mois (résiliable à tout moment)

Déjà abonné ?

Vous êtes abonné au journal papier ?

J'active mon compte