Le Pr Delfraissy scandalisé par la communication de Biosantech sur son candidat vaccin anti-VIH

Par Damien Coulomb
Publié le 16/03/2016
- Mis à jour le 16/03/2016
Delfraissy

Delfraissy
Crédit photo : S. Toubon

Contacté par « Le Quotidien », le directeur de l’Agence nationale de recherche sur le sida (ANRS) s'est dit « scandalisé », par la communication faite par la start-up Biosantech et le Dr Erwann Loret, de l'université Aix-Marseille, autour des résultats non encore publiés de l'étude clinique de phase IIA expérimentant un candidat vaccin thérapeutique contre le VIH contenant la protéine Tat Oyi.

Inscrivez-vous GRATUITEMENT pour lire la suite de l’article

Déjà inscrit ?