Le Japonais Yoshinori Ohsumi distingué

Le Nobel récompense la découverte de l'autophagie  Abonné

Publié le 26/12/2016

Le Prix Nobel de médecine 2016 a été décerné au japonais Yoshinori Ohsuni pour ses travaux sur l'autophagie. Décrypté sur la levure, ce système de dégradation intra-cellulaire est conservé chez l'homme. Ce mécanisme cytoprotecteur, qui permet à l'état basal à la cellule de survivre, est largement impliqué en physiologie (embryogenèse, différenciation cellulaire, vieillissement) et en physiopathologie, dont le rôle complexe est parfois controversé, notamment dans les cancers.

La suite de l’article est réservée aux abonnés.

Abonnez-vous dès maintenant

1€ le premier mois

puis 16€/mois (résiliable à tout moment)

Déjà abonné ?

Vous êtes abonné au journal papier ?

J'active mon compte