Des risques de perte de chance

Le médecin traitant dans les troubles des conduites alimentaires

Publié le 22/09/2009
- Mis à jour le 22/09/2009
1276111834F_600x_86225_IMG_19074_1253677608203.jpg

1276111834F_600x_86225_IMG_19074_1253677608203.jpg
Crédit photo : S TOUBON

Déni

Si l’anorexie et la boulimie avérées touchent respectivement 0,9 et 1,5 % de la population générale féminine et 0,3 à 0,5 % des hommes, les formes atténuées de ces troubles concernent un pourcentage nettement plus important des adolescents et jeunes adultes (jusqu’à 20 % dans certaines études).

Ce contenu est réservé aux abonnés

Je m'abonne à partir de 1 €

Déja abonné au journal ?

Activez votre abonnement web

Déjà abonné ?