L'étude qui change l'image de la fièvre

Le comportement malade de l'enfant fébrile est indépendant de l'intensité d'une hyperthermie  Abonné

Par
Publié le 03/04/2017
fievre

fievre
Crédit photo : PHANIE

La fièvre ne serait pas responsable du comportement malade chez un enfant fébrile. C'est ce que démontre pour la première fois une étude publiée dans « PLoS One » chez 200 enfants fébriles (âgés de 6 mois à 3 ans) par l'association ACTIV (Association Clinique et Thérapeutique Infantile du Val-de-Marne), une association de recherche clinique de pédiatres libéraux.

La suite de l’article est réservée aux abonnés.

Abonnez-vous dès maintenant

1€ le premier mois

puis 16€/mois (résiliable à tout moment)

Déjà abonné ?

Vous êtes abonné au journal papier ?

J'active mon compte