Quelques années après le coup de théâtre dans « Science »

L'anticancéreux bexarotène n'a pas dit son dernier mot dans l'Alzheimer  Abonné

Par
Publié le 15/02/2016
alzheimer

alzheimer
Crédit photo : PHANIE

Est-ce la découverte tant attendue du premier médicament qui protège de l'apparition de la maladie d'Alzheimer ? Après de nombreux espoirs déçus ces dernières années, la perspective, jusque-là très lointaine, d'un traitement préventif du processus neurodégénératif semble se rapprocher, comme le suggèrent les travaux sur le bexarotène publiés dans « Sciences Advances » par des chercheurs des universités de Cambridge, de Lund et de Groningen.

La suite de l’article est réservée aux abonnés.

Abonnez-vous dès maintenant

1€ le premier mois

puis 16€/mois (résiliable à tout moment)

Déjà abonné ?

Vous êtes abonné au journal papier ?

J'active mon compte