L'Agence de la biomédecine compte sur l'innovation pour remplir ses objectifs pour le don à l'horizon 2021

Par Coline Garré
Publié le 19/09/2018
- Mis à jour le 15/07/2019
agence biomedecine

agence biomedecine
Crédit photo : S. Toubon

Les résultats de la France en matière de prélèvements et greffes d'organes, ou de dons de gamètes progressent, mais l'écart par rapport aux objectifs de 2021 - fixés en 2017 -, reste conséquent, démontre le rapport annuel 2017 de l'Agence de la biomédecine (ABM), publié ce 19 septembre. 

Inscrivez-vous GRATUITEMENT pour lire la suite de l’article

Déjà inscrit ?