Nucléaire civil

L’Académie des sciences veut de l’information préventive  Abonné

Publié le 24/01/2012

L’ÉNERGIE nucléaire est actuellement « une composante essentielle des ressources énergétiques françaises et le restera longtemps en raison d’avantages reconnus », indique l’Académie des sciences dans un avis sur la flilère nucléaire française. Dix mois après l’accident de Fukushima, les académiciens rappellent que la France n’a connu aucun accident grave, sur plus de 30 ans d’expérience et pour un parc de 58 réacteurs.

La suite de l’article est réservée aux abonnés.

Abonnez-vous dès maintenant

1€ le premier mois

puis 16€/mois (résiliable à tout moment)

Déjà abonné ?

Vous êtes abonné au journal papier ?

J'active mon compte