L’HISTOIRE DU JOUR

La revanche  Abonné

Publié le 07/10/2011

Quand, le 8 avril 1982, Daniel Shechtman observe dans son microscope un alliage d’aluminium et de manganèse aux motifs symétriques totalement inconnus et dont la structure ne se répète jamais à l’identique, il n’en croit pas ses yeux. « Une telle chose ne peut pas exister », s’exclame-t-il. Ses collègues, à commencer par le directeur du laboratoire de l’université Johns Hopkins où il travaille, ricanent. Il doit même changer d’équipe.

La suite de l’article est réservée aux abonnés.

Abonnez-vous dès maintenant

1€ le premier mois

puis 16€/mois (résiliable à tout moment)

Déjà abonné ?

Vous êtes abonné au journal papier ?

J'active mon compte