Identifier des biomarqueurs spécifiques

ImmunAID, un projet pour améliorer le diagnostic des maladies rares auto-inflammatoires systémiques  Abonné

Par
Charlène Catalifaud -
Publié le 20/02/2020
ImmunAID est un vaste projet européen qui vise à mieux caractériser les maladies auto-inflammatoires systémiques à partir des données omiques en vue de réduire l'errance diagnostique et d'améliorer la prise en charge des patients.
Au total, plus de 700 patients devraient être inclus

Au total, plus de 700 patients devraient être inclus
Crédit photo : Phanie

Pour améliorer le diagnostic des maladies auto-inflammatoires systémiques (MAIS), un projet européen de grande ampleur piloté par l'INSERM s'attelle depuis mai 2018 à identifier des biomarqueurs spécifiques. En s'appuyant sur les technologies dites « omiques » et l'intelligence artificielle, le projet ImmunAID (pour Immunome project consortium for AutoInflammatory Disorders) se donne 5 ans pour élaborer une nouvelle classification de ces pathologies ainsi que des tests diagnostiques.

La suite de l’article est réservée aux abonnés.

Abonnez-vous dès maintenant

1€ le premier mois

puis 16€/mois (résiliable à tout moment)

Déjà abonné ?

Vous êtes abonné au journal papier ?

J'active mon compte