Précarité et discriminations impactent la santé

Face au Covid, la surmortalité des minorités ethniques ne cesse d'interroger  Abonné

Par
Publié le 17/07/2020
Au-delà de facteurs de risque identifiés précocément (âge et comorbidités), l’analyse de la mortalité liée au Covid-19 révèle d’autres inégalités influençant le pronostic, et notamment le statut socio-économique et/ou l’origine ethnique.
Une  hausse différenciée des décès très prononcée parmi les personnes nées hors de l’UE

Une hausse différenciée des décès très prononcée parmi les personnes nées hors de l’UE
Crédit photo : Phanie

Le 7 juillet, l’Insee mettait en évidence « des différences marquées selon le pays de naissance » des patients dans la surmortalité liée à l’épidémie de Covid-19. « Toutes causes confondues, les décès en mars et avril 2020 de personnes nées à l’étranger ont augmenté de 48 % par rapport à la même période en 2019, contre + 22 % pour les décès de personnes nées en France », notait l’Institut.

La suite de l’article est réservée aux abonnés.

Abonnez-vous dès maintenant

1€ le premier mois

puis 16€/mois (résiliable à tout moment)

Déjà abonné ?

Vous êtes abonné au journal papier ?

J'active mon compte