Les secrets d’Ötzi, l’homme des glaces

Des globules rouges vieux de 5 300 ans

Publié le 04/05/2012
1336061426346363_IMG_83215_HR.jpg

1336061426346363_IMG_83215_HR.jpg
Crédit photo : AFP

« Jusqu’à présent, on ignorait avec précision combien de temps le sang pouvait survivre, et encore plus à quoi pouvaient ressembler des cellules sanguines datant de la période du Chalcolithique », explique l’anthropologue Albert Zink. Ötzi, l’homme découvert en 1991 dans un glacier alpin dans le Tyrol du Sud (Dolomites italiennes) apporte quelques clefs à cette énigme.

Ce contenu est réservé aux abonnés

Je m'abonne à partir de 1 €

Déja abonné au journal ?

Activez votre abonnement web

Déjà abonné ?