Système (pas très) sympathique

Comment le stress donne des cheveux blancs  Abonné

Par
Dr Irène Drogou -
Publié le 06/02/2020

Crédit photo : Phanie

Le stress fait grisonner les cheveux, les anecdotes très littéraires à ce sujet abondent. Mais si le fait est bien connu, comment se produit-il ? Des chercheurs de Harvard et du MIT dévoilent pour la première fois les ressorts de ce curieux phénomène.

Ici, il n'est pas question de réaction immunitaire ni de relargage de cortisol. Pour l'équipe dirigée par Ya-Chieh Hsu, c'est le système sympathique innervant le réservoir de cellules souches de mélanocytes qui est à l'œuvre.

La suite de l’article est réservée aux abonnés.

Abonnez-vous dès maintenant

1€ le premier mois

puis 16€/mois (résiliable à tout moment)

Déjà abonné ?

Vous êtes abonné au journal papier ?

J'active mon compte