Vaccination : plus de la moitié des Français croient à un complot entre ministère de la Santé et laboratoires

Par
Coline Garré -
Publié le 08/01/2018
vaccins

vaccins
Crédit photo : PHANIE

Alors que l'extension de l'obligation vaccinale est entrée en vigueur ce 1er janvier 2018, 55 % des Français adhèrent à l'idée que « le ministère de la Santé est de mèche avec l'industrie pharmaceutique pour cacher au grand public la réalité sur la nocivité des vaccins », révèle une étude de l'Ifop* pour la Fondation Jean Jaurès et l'Observatoire Conspiracy Watch, publiée le 7 janvier.

Cette théorie complotiste est la plus partagée en France, devant celle qui veut que le Président John F. Kennedy ait été assassiné par la CIA (54 %). En outre, sa notoriété est particulièrement remarquable, puisque 66 % des Français en ont entendu parler - seule la dépasse en ce point la théorie relative à la mort du président américain, (75 % en ont entendu parler), beaucoup plus ancienne, souligne une note de Rudy Reichstadt, directeur de Conspiracy Watch.

Autre théorie du complot qui prospère dans le domaine de la santé, l'assertion : « le virus du sida a été créé en laboratoire et testé sur la population africaine avant de se répandre à travers le monde », est validée par 32 % des Français. Près de la moitié des sondés en ont entendu parler. En science encore, 9 % des Français (et 18 % des 18-24 ans !) sont prêts à remettre en cause la rotondité de la Terre.

« Phénomène social majeur »

En matière de terrorisme, 19 % des Français considèrent qu'à propos des attentats contre Charlie Hebdo et le magasin Hyper Cacher en janvier 2015, « des zones d'ombre subsistent » et qu'il n'est pas certain qu'ils aient été « planifiés et réalisés uniquement par des terroristes islamistes », dont 27 % des moins de 35 ans, et 30 % des 18-24 ans.

Plus de 30 % sont d'accord avec l'affirmation que « les groupes terroristes jihadistes comme Al-Qaïda ou Daech sont en réalité manipulés par les services secrets occidentaux », 28 % pensent que la Révolution française de 1789 et la Révolution Russe de 1917 n'auraient pas eu lieu sans l'action décisive des sociétés secrètes, 24 % croient en l'existence d'un projet secret visant à instaurer une dictature oligarchique planétaire, 20 % voient dans les traînées blanches des avions, des produits chimiques répandus pour des raisons tenues secrètes, et 16 % des Français pensent que les Américains n'ont jamais été sur la lune.

Défiance vis-à-vis de médias

L'étude témoigne aussi du faible niveau de confiance des Français dans les médias : seulement 25 % répondent que « globalement, ils restituent correctement l'information et sont capables de se corriger quand ils ont commis une erreur », 36 % estiment que, soumis aux pressions politiques et financières, ils n'ont qu'une marge de manœuvre limitée, 30 % pensent que « travaillant dans l'urgence, ils restituent l'information de manière déformée et parfois fausse », et 9 % estiment même que « leur rôle est de relayer une propagande mensongère nécessaire à la perpétuation du système ».

Le complotisme est un « phénomène social majeur et préoccupant » en France, commente l'observatoire Conspiracy Watch : près de huit Français sur dix adhèrent à au moins l'une des grandes théories du complot, et plus d'un tiers croient à 4 théories.

* Réalisée par questionnaire auto-administré en ligne du 19 au 20 décembre 2017, auprès d'un échantillon de 1 000 personnes représentatif de la population française de 18 ans et plus, complété par un suréchantillon de 252 personnes de moins de 35 ans. 


Source : lequotidiendumedecin.fr