Après l'obligation vaccinale et la lutte contre la pauvreté

Une stratégie « avant l’été » pour la protection de l’enfance

Par
Elsa Bellanger -
Publié le 31/01/2019
Buzyn Taquet

Buzyn Taquet
Crédit photo : SEBASTIEN TOUBON

« Nous avons un devoir : ne laisser aucun enfant sur le bord du chemin », a assuré ce matin la ministre de la Santé, à l’issue d’une réunion de travail du Conseil national de la protection de l’enfance (CNPE). Agnès Buzyn exposait, aux côtés du tout juste nommé secrétaire d’État à l’enfance Adrien Taquet, les grandes lignes de sa stratégie nationale sur la protection de l’enfance dont

Ce contenu est réservé aux abonnés

Je m'abonne à partir de 1 €

Déja abonné au journal ?

Activez votre abonnement web

Déjà abonné ?