« Tout le monde a le droit d'être soigné » : l'AME en question entre médecins et politiques

Par
Marie Foult -
Publié le 23/09/2019

Crédit photo : Phanie

L'aide médicale d'État (AME) n'a pas fini de faire parler d'elle. Régulièrement pris à partie par la droite et l'extrême-droite, le dispositif semble cette fois être dans le viseur de l'exécutif, qui souhaite le réformer. Une mission conjointe de l'Inspection générale des affaires sociales (IGAS) et de l'inspection générale des finances (IGF) lui est actuellement consacrée, et elle devrait être au cœur des débats sur la politique migratoire à l'Assemblée nationale, qui débuteront lundi 30 septembre.

Inscrivez-vous GRATUITEMENT pour lire la suite de l’article

Déjà inscrit ?