Tarifs des complémentaires santé : presque du simple au double selon les départements

Par
Loan Tranthimy -
Publié le 21/11/2017
mutuelle

mutuelle
Crédit photo : SEBASTIEN TOUBON

Assurer sa santé coûte de plus en plus cher… surtout dans certains départements ! Telle est la conclusion d'une étude* du site meilleurassurance.com (comparateur d’assurance de Meilleurtaux.com). L'enquête a comparé les tarifs de quatre profils d'assurés distincts dans l'ensemble des départements français : le jeune salarié de 25 ans ; le travailleur libéral de 40 ans ; une famille de quatre personnes (couple de 30 ans et deux enfants de 3 à 7 ans) ; et un couple de 60 ans.

Sans surprise, l'Ile-de-France et Provence-Alpes-Côte d’Azur sont les deux régions où les tarifs des mutuelles santé couvrant trois profils (jeune, travailleur indépendant et senior) sont les plus élevés. Sur le podium des départements les plus onéreux : les Hauts-de-Seine, Paris et les Alpes-Maritimes.

Un couple senior des Hauts-de-Seine ou à Paris devra ainsi débourser respectivement 2 989 euros et 2 960 euros par an alors que le tarif senior s'élève en moyenne à 2 628 euros par an. La même mutuelle est nettement moins chère en Moselle (1 943 euros) ou dans le Bas-Rhin (1 942 euros).

Même constat pour les familles des Hauts-de-Seine qui doivent débourser près de 1 231 euros par an, quand celles de Moselle plafonnent à 730 euros. « Une différence de 500 euros à l’année, soit près de 70 % de plus pour les Parisiens », note l'étude.

Pour expliquer ces écarts, Christophe Triquet, directeur assurance de Meilleurtaux.com, évoque plusieurs facteurs : la densité de population très importante et des prix d’actes médicaux plus élevés qu’ailleurs. « Les dépassements d’honoraires sont très répandus chez les spécialistes de l’IDF et de PACA. Les dépenses sont donc plus importantes qu’ailleurs. Certaines pharmacies ne sont pas en reste et font parfois payer des médicaments non remboursés plus chers qu’ailleurs, les prix pratiqués étant libres », dit-il.

Ouest et Alsace-Moselle mieux lotis

Les prix sont contenus dans l'ouest de la France. Là encore, le directeur assurance du site a une explication : « L’Ouest est composé de plusieurs zones rurales, souvent synonymes de déserts médicaux. L’accès aux soins est moins évident pour les locaux, les dépenses moins importantes et les dépassements à la fois moins fréquents et moins élevés. »

Les habitants d'Alsace-Moselle seraient les mieux lotis. Les départements du Haut-Rhin, Bas-Rhin et de la Moselle affichent des tarifs bien inférieurs à la moyenne. « On parle de 600 à 700 euros de moins que la moyenne nationale pour un couple de 60 ans. Cela est possible uniquement grâce au régime local bien plus généreux qu’ailleurs en France et qui réduit le reste à charge du patient ».

* L'étude a été effectuée sur la base du montant des primes d'assurance santé proposées par ses assureurs partenaires. 814 572 tarifs ont été analysés entre le 8 et le 26 septembre


Source : lequotidiendumedecin.fr