Soins non programmés : généralistes et pompiers demandent la généralisation du 116 117

Par
Martin Dumas Primbault -
Publié le 06/12/2019

Crédit photo : PHANIE

Alors que l'exécutif devrait dévoiler dans les prochains jours les contours de son service d'accès aux soins (SAS, superplateforme de régulation promise pour l'été 2020), pompiers et médecins généralistes rappellent leur attachement au 116 117.

La branche généraliste de la CSMF, MG France et la Fédération nationale de sapeurs pompiers de France (FNSPF) ont rappelé d'une même voix leur volonté de voir se généraliser le numéro de régulation libérale des soins non programmés si devait se mettre en place avec le SAS un numéro d'appel unique pour les appels d'urgence.

Inscrivez-vous GRATUITEMENT pour lire la suite de l’article

Déjà inscrit ?