Soins non programmés : généralistes et pompiers demandent la généralisation du 116 117

Par
Publié le 06/12/2019

Crédit photo : PHANIE

Alors que l'exécutif devrait dévoiler dans les prochains jours les contours de son service d'accès aux soins (SAS, superplateforme de régulation promise pour l'été 2020), pompiers et médecins généralistes rappellent leur attachement au 116 117.

La branche généraliste de la CSMF, MG France et la Fédération nationale de sapeurs pompiers de France (FNSPF) ont rappelé d'une même voix leur volonté de voir se généraliser le numéro de régulation libérale des soins non programmés si devait se mettre en place avec le SAS un numéro d'appel unique pour les appels d'urgence.

La suite de l’article est réservée aux inscrits.

L’inscription est GRATUITE. Elle vous permet :

  • d’accéder aux actualités réservées aux professionnels de santé,
  • de recevoir les informations du jour directement dans votre boîte mail,
  • de commenter les articles de la rédaction, de participer aux débats et d’échanger avec vos confrères.

Votre inscription NOUS permet de contrôler le contenu auquel nous avons le droit de vous donner accès en fonction de votre profession (directives de l’ANSM).

Inscrivez-vous GRATUITEMENT pour lire la suite de l’article.

Je m'inscris

Déjà inscrit ?

Soutenez la presse qui vous soutient

Abonnez-vous pour bénéficier de l’accès en illimité à tous les articles.

1€ le premier mois puis 16€/mois

(résiliable à tout moment)